jeudi 16 février 2017

Lama en promenade

Bonjour !
Je vous ai présenté récemment une spinner card réalisée en atelier (vous pouvez la revoir ICI) , sur le thème de l'amour.
Voici aujourd'hui comme promis le deuxième modèle que j'avais proposé à cet atelier, que j'avais d'ailleurs décliné en deux couleurs et avec des décos un peu différentes.
Les filles qui ont choisi de réaliser cette carte se sont bien approprié l'ambiance colorée et festive de ces cartes, et ont fait leurs décos personnalisées !
 


Pour cette version, j'ai utilisé le papier Cari Moulu comme couleur dominante.








Et pour celle-ci, un fond Melon Mambo.


Passons à la technique !
Car le thème et les couleurs ne sont pas les seules différences entre ces deux cartes et l'autre modèle proposé !
Ce qui les différentie aussi, c'est que ces deux cartes ont été réalisées sans Big Shot et sans framelits, mais tout simplement avec la perforatrice Etiquette décorative, une nouveauté du catalogue annuel 2016-2017.
Voici une petite photo pour vous montrer comment faire,  les mesures sont celles que j'ai utilisées pour s'adapter à une carte de format standard 10,5x15.



Les traits verticaux à 2 cm de chaque côté servent à aligner la perforatrice, on peut même réduire à 1,5cm. Donc on place le papier dans la perfo, on retourne pour voir par dessous...on aligne la découpe métallique sur le trait inférieur et le bord de la perfo sur le repère vertical à 2cm (ou 1,5cm), on perfore, on se déplace  vers la gauche si on a commencé à droite, en restant toujours aligné sur le trait et sur la découpe que l'on vient de faire, et en même temps on aligne le bord extérieur de la perfo sur le repère vertical.
 
Et enfin une autre différence, toujours technique... Pour la précédente carte, la petite lettre d'amour tourne sur elle-même...
 Les lamas sont des animaux plutôt paisibles, je trouve qu'ils ont une démarche calme et majestueuse, et je ne les imaginais pas tournant sur eux-mêmes... Alors j'ai tout simplement doublé le mécanisme, au dos de chaque lama il y a deux ensembles pièces/double face, ce qui fait que le lama coulisse tranquillement dans la glissière.
Enfin les cactus cachent les extrémités de la découpe de la perforatrice. Quant aux deux mécanismes, il faut les laisser côte à côte, assez rapprochés au centre du lama, car si on les met à chaque extrémité cela limite la course, le lama ne peut pas se déplacer aussi loin car le mécanisme bute contre le cactus.
Voilà, j'espère que c'est assez clair, sinon n'hésitez pas à me demander d'autres explications !
 






Enregistrer un commentaire